• Chargement en cours ...

Il y a quelques mois, j'ai écrit sur la nécessité pour notre industrie d'embrasser et de prendre au sérieux le rôle de l'informatique et de l'audiovisuel. La convergence promise depuis longtemps de l'AV et de l'informatique a eu lieu - en ce qui concerne la technologie. La convergence encore promise, voire menacée, des business models AV et IT est bien engagée.

Depuis que j'ai écrit sur l'AV centré sur le net, j'ai fait des présentations lors de réunions, donné quelques interviews et vu le terme centré sur le net être repris dans l'industrie. Alors que presque tout le monde est d'accord pour que cela se produise, différentes personnes y réagissent en fonction de leurs espoirs et de leurs craintes.

La plus grande crainte est que les marges des produits s'érodent, comme le modèle commercial informatique vous le laisserait penser. Encore plus d'inquiétude est exprimée lorsque vous voyez l'entrée de grandes sociétés informatiques comme HP, Intel et CISCO sur notre marché, apportant avec elles leur canal de distribution traditionnel.

La deuxième préoccupation la plus exprimée est « la course vers le bas de l'échelle » pour les projets, car de plus en plus d'entreprises informatiques et de télécommunications soumissionnent pour des travaux audiovisuels, et en particulier pour les travaux les moins complexes. Toute personne dans notre entreprise qui se concentre uniquement sur ces emplois bas de gamme qui nécessitent peu de travail de conception ou des solutions sophistiquées a besoin de s'inquiéter. Assez de produits sont vendus en tant que marchandise et sont disponibles pour tout le monde pour que de nombreuses entreprises puissent faire fonctionner des projets plus petits, même avec un niveau de marge réduit.

Le plus grand espoir est que le marché connaisse une croissance à deux chiffres alors que de nouveaux clients viennent sur le marché pour profiter de la fusion AV/IT. L'industrie audiovisuelle est déjà un solide producteur de croissance, à la fois sur les marchés développés où la demande est pour des systèmes plus sophistiqués et omniprésents, et en même temps en Chine, en Inde, au Brésil et sur d'autres marchés, vous voyez à la fois des entreprises mondiales et des acheteurs locaux acheter le même technologie AV. L'accent mis sur l'informatique attirera probablement encore plus de clients vers l'AV à la fois sur les marchés développés et en développement.

Le deuxième plus grand espoir est que l'AV centré sur le net soit en mesure de tirer parti de cette demande de produits et de services et de commencer à créer de nouvelles sources de revenus. L'espoir est que la marge mixte pour les produits et services sera égale aux anciennes marges d'il y a quelques années. Les contrats de services gérés et d'autres nouvelles sources de revenus peuvent être ajoutés aux revenus générés par la conception et l'ingénierie. Les entreprises capables de répondre à la forte demande des clients en matière de communications de qualité — en résolvant des problèmes que très peu peuvent résoudre — seront récompensées. Même dans le monde informatique, les personnes travaillant au sommet de la pyramide de complexité sont également au sommet de la rentabilité.

InfoComm travaille sur son plan stratégique pour aider à réaliser les espoirs et atténuer les craintes. Elle le fait en suivant son plan stratégique adopté en décembre 2009. Elle a alors révisé sa mission et sa vision qui sont :


Mission InfoComm : Faire progresser les communications audiovisuelles à l'échelle mondiale.

En tant qu'association industrielle composée de tous les différents éléments de notre industrie du monde entier, InfoComm a pour mission simple d'aider à faire avancer l'industrie. Il ne s'agit pas seulement d'aider nos membres à lutter contre une action d'arrière-garde pour garder d'autres industries hors de notre industrie. Il s'agit d'aider nos membres à progresser et à prospérer dans une industrie en pleine croissance. Le conseil d'administration d'InfoComm joue un rôle de leader - il veut aider l'industrie à se transformer pour être prête pour l'avenir et aider à le créer.


InfoComm Vision : L'audiovisuel est reconnu au centre de l'environnement de communication intégré.

L'avenir qu'InfoComm veut aider à créer est né de notre situation actuelle et de nos idées où nous pouvons aller. Combien de fois avez-vous entendu dire que l'AV est le dernier et le dernier d'un projet ? Personne n'aime cette position, car elle limite ce que nous pouvons faire pour répondre aux besoins des clients et nous rend vulnérables à l'« ingénierie de la valeur ». La vision d'InfoComm est de nous déplacer au début d'un projet afin que nous puissions être un partenaire égal de l'équipe de construction et de technologie. Nous ne prétendons pas être propriétaires du centre ; diriger toutes les technologies, ou quoi que ce soit d'autre que de vouloir être un acteur égal.

Pour aider à diriger notre industrie vers le centre, InfoComm travaille sur plusieurs fronts qui reposent sur deux actes : (1) creuser et découvrir ce qui se passe afin que l'Association travaille à partir de la réalité, pas à partir de rumeurs, (2) partage avec nos membres et l'industrie ce que nous savons et pensons de l'avenir.


Groupes de travail

Les bénévoles d'InfoComm sont le meilleur moyen pour nous de découvrir l'avenir de l'AV centré sur le réseau, la durabilité et l'évolution de l'industrie de la conception et de la construction. Le groupe de travail Green AV a généré les informations nécessaires au conseil d'administration pour établir STEP™. Et, il écrit maintenant toute la documentation pour le mettre en œuvre. Le BIM et les groupes de travail sur la technologie des bâtiments intégrés nous rapprochent de plus en plus de l'environnement bâti, qui est complété par les efforts conjoints d'AIA et d'InfoComm pour définir l'IPD et son impact futur sur l'industrie. Notre partenaire CompTIA est une source d'information et de collaboration sur AV/IT. Nos membres deviennent actifs dans la communauté des communications unifiées de CompTIA et, grâce à elle, découvrent ce que les membres du service informatique pensent de la vidéo sur le réseau et où ils se dirigent dans leurs activités. Enfin, grâce à nos efforts de relations publiques, nous avons commandé des articles et des livres blancs pour informer l'industrie sur une variété de sujets qui sont utiles à l'industrie.


Dissémination

La prochaine étape pour partager ces informations prend plusieurs formes. Des livres blancs et des rapports de groupes de travail sont en cours de publication. Des résumés des activités de l'AIA et d'autres associations sont présentés dans des publications électroniques et imprimées et des webinaires sont présentés. À InfoComm 2011 en juin et dans les tables rondes des membres à travers le monde, nous écoutons nos membres et leur faisons savoir ce que nous savons. je veux mentionner La vente consultative équivaut à plus de gains et à des marges plus élevées en particulier parce qu'il est présenté par Pam Avila du Sierra Summit Group, qui est consultante en affaires dans les segments de l'informatique et des télécommunications. Dans un en direct et séance à InfoComm 2011, elle va parler des défis et des opportunités pour le canal de distribution que l'AV centrée sur le net produira. Son expérience est basée sur le travail avec les VAR informatiques alors qu'ils ont changé leurs modèles commerciaux pour générer plus de revenus de service, et sur la façon dont une approche de vente consultative est la clé d'une relation qui va au-delà de la vente et de l'installation de boîtiers.

Une autre activité prévue pour cette année consiste à demander à des groupes d'intégrateurs de systèmes de se joindre à un groupe de leadership par les pairs où ils peuvent apprendre d'un expert extérieur et les uns des autres. Ce sera une opportunité prolongée pour des réunions fréquentes où les sujets sont discutés et les intégrateurs discutent entre eux de la façon dont ils pourraient faire en sorte que cela fonctionne pour eux. Ces groupes de leadership par les pairs seront annoncés et les entreprises qui forment leurs propres groupes pourront demander à participer.


Notre carte d'atout

Alors qu'InfoComm cherche à aider l'industrie à se déplacer vers le centre de l'environnement de communication intégré ; il voit les forces que ses membres apportent à la table. À mon avis, il s'agit de maîtriser l'espace dans lequel nos systèmes sont utilisés et d'être expert dans la façon dont les gens communiquent à l'aide de la technologie. Nos relations avec les architectes, les gestionnaires d'installations et d'autres gardiens de l'espace du bâtiment seront notre avantage. Nous savons comment faire fonctionner les technologies dans les salles, et, alors que l'informatique sera le maître du réseau, nous sommes au point final dans les salles où les gens communiquent. En ce qui concerne notre connaissance de la communication visuelle et auditive de groupe, nous sommes déjà en avance sur la plupart, mais nous devons en savoir encore plus que nous ne le faisons maintenant sur la perception visuelle et auditive, comment nos images et notre son sont traités, et comment les groupes interagissent et collaborent avec informations.

En fin de compte, nous vendons des technologies et des solutions qui sont utilisées par les personnes pour communiquer dans une pièce et avec d'autres pièces où qu'elles se trouvent dans le monde. Notre objectif de faire fonctionner ces salles pour que les gens puissent communiquer nous placera au centre de l'environnement de communication intégré.

Trois récepteurs ListenTALK séparés d'affilée avec des noms de groupe différents sur chaque écran d'affichage.
Inscrivez-vous à notre infolettre

Nous serions ravis de fournir des informations précieuses directement dans votre boîte de réception une fois par mois.

Heureuse femme souriante travaillant dans un centre d'appels
Comment pouvons-nous vous aider ?

Nous serions ravis de répondre à vos questions, de vous fournir un devis détaillé ou de vous envoyer plus d'informations.

S'abonner à l'infolettre
Consentement